MARDI 23 juillet. Le cap roux par calme plat. 

2 (1)

2 (2)

à 40 m, un rocher isolé, résidence d'un gros mérou. 3 (2)

3 (4). Le nudibranche Berghia coerulescens

P7230005

 

JEUDI 25 juillet. Retour sur les épaves d'Anthéor pour tenter de dégager une chaine d'ancre trouvée pendant la dernière plongée. 2 ballons de 30 litres n'y suffiront pas, trop longue, trop lourde. 

P7250005

P7250006

P7250016

P7250019

P7250022

P7250023

P7250025

P7250027

.  sous les toles, une raie torpilleP7250033

 

VENDREDI 26 juillet. Sur place à 8 h pour pouvoir profiter d'une bouée. Au cap roux, les algues recouvrent tout ou presque. 

P7260002

P7260006

P7260009

P7260012

P7260013

P7260016

P7260018

P7260021

P7260028